Dieu aime L’argent.

C’est l’histoire de Mispa. Une fille ayant longtemps cherché le mariage.
DIEU EST-IL DU COTÉ DE L’ARGENT ?
(Basé sur une histoire vraie. : les noms et les lieux ont été changés).
Elle nargue tous les dragueurs et les rejettent tous sans sentiments. Papa est cadre et la famille de Mispa est épanouie et stable financièrement. Mispa fini par faire des choix qui vont faire basculer toute sa vie.

Voici l’histoire, Mispa est la seule fille de ses parents. Dernière d’une fratrie de 5 enfants, son éducation n’est pas pareille à celle de ces frères. Bien qu’elle aille a l’école comme ses aînés elle doit s’assigner aux tâches ménagères comme la cuisine, le repassage et autres. Sa maman est elle-même ménagère et son papa est banquier.

Son parcours scolaire est impeccable jusqu’à l’université. Malheureusement pour elle son père décède. Des mois se succèdent et vient le moment où il faut départager les biens. Les 4 frères ainés de Mispa tous avares et escrocs s’emparent de toutes les miettes laissées par leur père. À ce moment des faits elle a 22 ans.

Désormais la famille se déplace contre la direction des vents. Avec une maman ménagère , des frères délinquants, il ne restait que Mispa sur qui la maman a mi tous ses espoirs. Mais que faire… ? Mispa est étudiante et n’a aucune activité de côté.

En l’absence de toute activité secondaire mis à part les études, elle renforce sa croyance en Dieu. Multiplie les prières et les aller retour dans les églises avec sa mère. Il est maintenant question pour elle de trouver un homme pour s’occuper d’elle, au mieux capable de s’occuper de toute sa famille par le même temps. En gros la maman de Mispa exhortait sa fille à trouver un époux riche. Deux années passent, l’air de rien, la famille est toujours dans la pauvreté. Paradoxalement c’est pas les dragueurs qui manquent, Seulement Mispa estime être très jolie pour accepter des propositions de mariage des gars qu’elle trouve pauvre.

Deux autres années passent, la pauvreté va grandissante mais Mispa et sa mère ne lâchent pas prise et continuent avec des prières intensives jusqu’à faire de la maison familiale un lieu de prière pour les fidèles telle une église. Mispa décide d’avoir un copain qui s’appelle Penda juste histoire de tenir ses poches. Penda est lui aussi étudiant, tient de petits commerces pour payer ses factures au quotidien et tente par la même occasion de faire des concours dans l’administration publique mais les rate tous à chaque fois.

Mispa et sa maman n’ont jamais renoncé à leurs prières et ce durant trois ans de plus. Elle et Penda sont en couple mais pour elle il n’est pas celui qui sera le père de ses enfants. Très active sur les réseaux sociaux, Mispa reçoit un message d’un nième dragueur ; Maxime, un homme vivant aux États-Unis. Pendant 2 jours il persiste et semble réellement intéressé par Mispa. Celui-ci n’est pas comme tous les précédents puisqu’il s’avère être suffisamment nanti pour elle. C’est un homme d’affaires. Elle est contente et n’hésite pas à informer sa mère. « Maman enfin… Dieu ne nous a pas oublié, j’ai trouvé le bon gars ».

En l’espace d’une semaine Mispa rencontre deux autres dragueurs ; Mawell qui est ingénieur à la fonction publique et Johnny qui lui est un avocat. Les étoiles semblent enfin s’aligner pour Mispa. Une fois de plus elle rentre informer sa maman de toutes les bonnes faveurs que le tout puissant leur accorde. Il est temps pour les deux femmes de discuter à propos de qui choisir parmi les 3 prétendants et Penda son copain jusqu’ici.

Pour la maman la décision était sans appel. Johnny était avocat mais ne gagnait « que » 300 mille francs le mois, c’était déjà bon mais que dire de Mawell qui gagnait 400 mille ou de Maxime le mbenguiste dont on ne connaissait pas le salaire mais rappelons qu’il est businessman et réside aux States. Force est de constater qu’avant même le coup d’envoi Penda était déjà disqualifié de la course. Pauvre de lui,..

Sous les conseils de sa mère elle décide de se mettre en relation avec Maxime des États-Unis. Elle est très enthousiaste à l’idée de rejoindre son nouveau copain au pays de l’oncle Sam. Maxim l’aide pour la constitution de ses papiers et voilà que sous la promesse d’un mariage une fois arrivé aux Etats-Unis, Mispa obtient un visa touriste (durée de séjour 3 mois).

L’heure est à la fête et aux prières avec les fidèles de leur « église maison ». Pour tout le monde il s’agissait d’un miracle. Certains étaient même en larmes tellement l’émotion était forte.

Mispa fait tous les préparatifs du voyage et atterri finalement aux States. Maxime vient la chercher à l’aéroport, embrassades chaleureuses et autres convivialités sont au rendez-vous. C’est le début d’une histoire fabuleuse [ou pas].

D’après vous, qu’est-ce-que l’avenir réserve à Mispa ?
La morale de l’histoire dans l’acte II. Merci de partager et abonnez-vous. À bientôt.

Publicités

A propos Nyob's

Entrepreneur & Blogueur passionné des affaires.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s