Travailler beaucoup n’est pas synonyme de grosse rémunération.

C’EST L’HISTOIRE DE KINGUE ET BIWOLE. DEUX AMIS QUI AVAIENT DES CONCEPTIONS DIFFERENTES DES AFFAIRES.
LA SOMME D’ARGENT QUE TU GAGNES N’EST PAS LIÉE AU NOMBRE D’HEURES QUE TU PASSES À TRAVAILLER. CEUX QUI TRAVAVAILLENT LE PLUS DUR NE SONT PAS TOUJOURS LES PLUS RICHES.
Voici pourquoi…

Kingué et Biwolé sont tous les 2 propriétaire de restaurant. Chacun gère son établissement. Mais avant d’en arriver là les choses ne sont pas passées comme ça. Les 2 ayant fait la même école de cuisine étaient souvent en concurrence, alors Biwolé disait à Kingué qu’il est un meilleur cuisinier et l’autre lui disait le contraire. Pour soutenir son initiative, les parents de Kingué lui ont donné un capital pour commencer. Biwolé lui n’a pas eu de soutien. Il s’était lancé uniquement avec ses propres moyens. Au lieu de s’allier , les 2 ont chacun pris leur voie.

Kingué qui avait reçu un peu de capital se lança plus vite. Il a loué un emplacement bien placé en ville , acheté des chaises, tables, matériel pour la déco bref tout était en place en un mois pour commencer. Kingué était un sacré bosseur, il aimait son restaurant et n’avait qu’une seule personne pour l’assister. C’est lui qui s’occupait des courses de son resto, des commandes, il faisait les comptes hebdomadaires de son restaurant lui seul. Pour Kingué il était hors de question de confier la gestion d’une tâche à son assistant car personne ne pouvait s’impliquer autant que lui dans son restaurant.

Il n’avait pas de quoi se plaindre côté financier parce que les clients affluaient. Tout le monde appréciait énormément sa cuisine. C’était devenu la référence dans le coin en terme de resto à tel point qu’il augmentait les prix mais cela ne chassait pas les clients. Il gagnait donc de plus-en-plus d’argent.

De l’autre côté Biwolé avait un peu du mal à démarrer son restaurant vu qu’il n’avait pas les moyens de Kingué. Manque d’argent, il commence par regarder s’il n’y a pas d’emplacement moins cher en bordure de route. Quand bien même il en trouve, pour lui c’est cher. Il ne veut pas louer un emplacement. Biwolé développe une autre stratégie. Il est moins travailleur que son ami Kingué. De ce fait, il rencontre tous les petits restaurateurs partout dans la cille. Il leur propose de tmrouver des clients pour leur resto.. Biwolé met alors l’essentiel de ses économies sur la confection des emballages avec numéro de contact, nom et adresse du resto marqués dessus.

La plupart des restaurants avec qui Biwolé négocie (contre un pourcentage pour lui) n’ont pas une cuisine aussi bonne que celle du restaurant de Kingué. Toutefois, les prix sont bas er ça plaît aux clients. En plus ceux-ci rentrent souvent avec leur commande jusqu’à la maison. Ce qui fait que leurs proches voient le contact marqué sur l’emballage. C’est de cette façon que Kingué gagne son argent.

Vous savez la différence fondamentale entre ces 2 entrepreneurs ? C’est que l’un travaille pour son propre compte et l’autre fait travailler les gens pour lui. Les 2 sont admirables, très forts. Cependant l’un fait beaucoup plus d’efforts. Kingué est obligé de travailler très dur s’il veut gagner beaucoup. En fait , plus il passe le temps à travailler plus il créé de la richesse. En plus le fait qu’il refuse de déléguer les tâches à une autre personne peut constituer un frein. Imaginez un seul instant s’il tombe malade, ou qu’il a un deuil, ou encore s’il est victime d’un accident. En gros, SI KINGUE N’EST PAS LÀ SON ENTREPRISE NE MARCHE PAS.

Par contre Biwolé est un investisseur. Ce n’est pas lui qui va cuisiner, ni vendre. Il se contente de vérifier que ses comptes sont bons. Il peut aller en vacances, aller au deuil, tomber malade sans que son business ne soit affecté. D’ailleurs ce n’est même pas lui qui gère les différentes tâches, les gens le font pour lui.

Voilà 2 types d’entrepreneurs que nous rencontrons dans notre sociétés. À titre d’exemple, les artistes musiciens, sportifs professionnels, comédiens, coiffeurs, bayam sellam, pousseurs sont des travailleurs autonomes comme Kingué car leurs revenus sont directement liés à leur présence, Leurs revenus dépendent de leurs prestations. En outre, toute personne qui a des actions dans une autre entreprise est un investisseur. Le PDG est un d’Afriland First Bank est un investisseur parce qu’il a des parts et dans d’autres entreprises. Les propriétaires de label de musique sont des investisseurs parce ce que même en leur absence le business continue de tourner.

Les termes travailleur autonome et investisseur tels que perçus par Robert Kiyosaki dans l’histoire.
Selon vous, qui du travailleur autonome ou de l’investisseur gagne le plus ?

Partagez et à bientôt

Publicités

A propos Nyob's

Diplômé en Sciences Poltiques et Juridiques. Passionné de l'information et des média.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s