C’EST L’HISTOIRE D’UN HOMME FORTUNÉ QUI CACHE SA RICHESSE À SA FEMME. FAUT-IL MONTRER À LA MÈRE DE SES ENFANTS COMMENT ON GÈRE SON BUSINESS ?

Belinga est un multimilliardaire. Issu d’une famille très pauvre, et ayant grandi dans la précarité. les conditions de vie de Belinga n’étaient vraiment pas à envier. Les parents n’avaient pas de quoi l’ envoyer à l’école vu qu’il était le cadet de 9 frères et sœurs. Toutefois, la vie dure qu’il a mené lui a forgé un caractère de battant car adolescent il faisait la mécanique avec ses frères et son oncle. Quelques années plus tard il s’était lancé en solo dans la récupération des vieux objets d’automobiles. Il arrivait à les rafistoler et à les remettre sur pied.

 

La prospérité de Belinga arrive lorsqu’il décide de créer sa propre entreprise de rechange de pièces détaillées. Son business prend des proportions énormes en quelques années seulement. Vu qu’au départ il avait commencé par des pièces de moto, il diversifie et vend désormais des pièces de voitures. Belinga est un homme d’affaire confirmé et multimilliardaire. Sauf qu’il rencontre sa future femme Fatima, certes très jolie mais issue de famille modeste. Ils se marient mais persuadé qu’elle est attirée par sa fortune, il décide de ne rien révéler de ses affaires à sa femme.

 

Belinga offre tout ce dont sa femme peut avoir besoin mais lorsque sa femme veut s’intéresser à ses activités alors il se braque et lui fait comprendre que de toute façon elle ne touchera rien sur son argent. Il sous-entendait que ce sont ses enfants qui hériteront de ses biens.. Le couple va vivre ensemble pendant 20 ans et aura 6 enfants. Tout allait bien, Belinga était un bon père. Comme on dit dans le jargon il gâtait ses enfants. Il voulait que ses enfants fréquentent dans les meilleures écoles et il achetait tout pour leur épanouissement. Coup dur Belinga décède d’une crise cardiaque et laisse derrière lui une veuve et des enfants encore en bas-âge.

 

C’est le déclic. Fatima se retrouve avec une grosse société à gérer. Elle est désemparée mais les cadres des entreprises de son feu mari la rassurent. Juste la 1ère année qui suit la mort de Belinga et sous la pression des 9 frères et sœurs de son défunt mari, Fatima est obligée de vendre l’entreprise car elle ne parvient plus à gérer les charges. L’entretien de leur villa coûte trop cher et les enfants entre tous au collège. Fatima obtient plusieurs millions suite à la vente de l’entreprise alors que l’entreprise vaut plus. Mais Fatima est plutôt satisfaite de cet argent car pour elle ça reste une somme colossale. Elle donne une partie de cette somme à ses beaux-frères.

 

Trois ans plus tard certains de ses enfants rentrent à l’université. Fatima doit vendre la maison car elle veut garder le rythme de vie d’antan. Elle se rend compte que non-seulement elle ne peut inscrire ses enfants dans les grandes universités comme le souhaitait Belinga, aussi les charges de la famille pèsent et lui aspirent toutes les économies. Quelques années plus tard malgré toute la bonne volonté de Fatima, tout à disparu. En 5 ans elle est ruinée. Sans le vouloir Belinga avait fait de sa femme une arriviste à vie. Puisqu’elle n’avait aucune connaissance dans le monde des affaires elle ne savait même pas par où commencer.

 

C’est une habitude très courante en Afrique. Probablement à cause des préjugés, l’homme africain en général veut garder sa femme en dehors du business, de ses entreprises. Ils sont nombreux à avoir été très riches mais à leur mort la femme vend tout. Elle ne le fait pas par méchanceté mais par manque de connaissances dans les affaires. En occident ils sont déjà très avancés dans le domaine. Les hommes puissants ont auprès d’eux des femmes prêtes pour les affaires. Il y’a juste à observer. Bill et Melinda Gates, Jeff et Mackenzie Bezos, les 2 plus riches du monde selon Forbes essayent de mêler leurs femmes à leur entreprise bien qu’aux États-Unis le système soit particulier. (Nous y reviendront dans un autre article).

 

femme-triste-300x190-300x190_mh1545228015417

Afin d’éviter ce qui s’est passé avec la femme de Belinga, faut juste pousser sa femme à se former soit par des séminaires , soit par les lectures sur le développement personnel, soit en lui confiant une place bas niveau dans ton entreprise afin qu’elle progresse petit-à-petit. CERTAINS HOMMES TIENNENT ABSOLUMENT À LÉGUER LEURS AVOIRS AUX ENFANTS OUBLIANT QUE S’ILS MEURENT AVANT LEURS ÉPOUSES TOUT ÇA SERA VENDU CAR ELLES N’AURONT PAS ÉTÉ FORMÉES AUX AFFAIRES. L’ARGENT FINI PAR S’ENVOLER CAR ELLE NE SAIT PAS GÉRER OU COMME SOUVENT LA DAME ÉPOUSE UN MONSIEUR QUI VIENT JUSTE PROFITER DE LA SITUATION ET DÉLAISSE VOS ENFANTS.

 

Quelques profils édifiants. Des veuves qui ont su conserver les biens et même les perpétuer. Nguina Kenyatta, veuve de Jomo Kenyatta 1er président du Kenya. Elle a hérité des parts de terres que possédait son mari. Ces terres qui ne valaient rein a l’époque valent un pactole aujourd’hui. Elle en a profité pour perpétuer une entreprise laitière. Il y’a aussi Kate Fotso veuve de André Fotso, elle est la femme d’affaires la plus riche du Cameroun et figure dans le top 20 des businesswomen d’Afrique francophone. Elle est la fondatrice de la plus grande société d’exportation de cacao au Cameroun. Rita zniber aussi est une veuve puissante,.. PDG d’une entreprise devenue conglomérat, elle ne cesse de varier et d’accroître ses business au Maroc et ailleurs.

 

Pour la rédaction de cet article je me suis en partie inspiré de la biographie du milliardaire nigérian Innocent Chukwuma et du couple Kim et Robert Kiyosaki dans son livre «Le Quadrant du Cashflow ».
Suivez aussi nos articles ici https://gonzinside.com/
Je vous dit à bientôt…

Publicités

A propos Nyob's

Entrepreneur & Blogueur passionné des affaires.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s