LE POLITICIEN N’EST QUE LE PANTIN DES HOMMES FORTUNÉS. CE QUI DIRRIGE UN PAYS C’EST LE POUVOIR ECONOMIQUE ET NON L’HOMME POLITIQUE.

Pourquoi vous en connaissez tellement sur Bill Gates, Jeff Bezos qui actuellement l’homme le plus riche du monde mais vous en connaissez pas un rayon sur Rockefeller et Rothschild ? Avant de prétendre qu’un président africain ne fait rien pour son pays où qu’il n’aime pas son pays il faut d’abord comprendre quel champs d’action il a réellement. Alors la gouvernance n’est pas juste une affaire de politique. Du moins c’est pas les présidents qui dirigent vraiment. Avant d’arriver à la politique africaine nous allons donc présenter les acteurs qui font à ce qu’on croit le président de la république incapable/incompétent.

Il a fallu du temps comme dirait quelqu’un pour me rendre compte des limites auxquelles sont Confrontées les hommes politiques ou plutôt la politique. Comme beaucoup de gens je pensais que c’était le président de la république qui dirige et pourtant… Il n’est là que pour défendre les intérêts des riches.

Pour ne pas dire de bourde, les universitaires que je connais, à l’exception de quelques uns ne connaissent pas la famille Rothschild, Rockfeller,ni les JP Morgan ou la famille Astor en France. Curieusement ils se permettent de souvent lancer des critiques à l’encontre des présidents. Les hommes politiques en Europe ne sont jamais libres. Déjà ils appartiennent tous à une même fraction. Ne vous laissez pas duper avec les partis de gauche et de droite… Le fait est qu’ils fréquentent dans les mêmes écoles et ils sont suivis par les mêmes formateurs. Les universités en question c’est la Sorbonne, Sciences Po et pour finir l’ENA en ce qui concerne la France.

On vous dira que les partis de gauche mettent plus l’accent sur la protection des travailleurs, le système social et autre. Tandis que la droite met l’accent sur le libéralisme, accorde plus de droit aux entreprises. Tout ça c’est des foutaises. C’est depuis John D Rockefeller que les États-Unis se sont bien organisés pour gouverner. Ensuite l’hégémonie des Rockefeller s’est étendue en Europe et donc aussi en Afrique. John D Rockefeller, fondateur de la Standard Oil est un puissant et richissime industriel. Reconnu comme le 1er homme à franchir les 100 milliards, il a conscience que ce qui compte vraiment en Terme de richesses ce sont les devises (le pétrole, l’or, le diamant, bref les minerais).

 

 

pt2018_12_16_17_53_00_mh1544979995016L’argent est secondaire car avec Le temps la monnaie se déprécie. Dans les années 1900, 150 g d’or valait 100 dollars. Vers 1934 Roosevelt a baissé la valeur du dollar de 40%, désormais 100 dollars ne permettait plus que d’acquérir quelques 90 g d’or. Au début des années 70, c’est les accords de Bretton Woods. Alors avec 100 dollars vous avez à peine 20g d’or. Dans les années 2010 l’or vaut beaucoup plus.

En fait plus vous disposez des devises comme l’or, plus votre monnaie est importante. C’est la raison pour laquelle les pays sérieux comme la Chine achètent les devises d’autres pays contre de la monnaie. Car la Chine a compris le petit manège des Etats-Unis. Les billets de banque c’est les institutions étatiques qui fabriquent or le plus important c’est la quantité de devises dont dispose un état. C’est dans ce sens que les états se lancent dans la conquête des devises. La grande famille Rockefeller l’a compris et depuis des générations c’est elle qui a l’exclusivité du marché des devises.

La richesse de cette famille est difficilement estimable aujourd’hui car tellement colossale. Mais avoir la main mise sur les devises ne garanti pas une suprématie complète sur le pays voir sur la plan international comme c’est le cas de nos jours. Pour ce faire, la famille Rockefeller va collaborer avec une famille toute aussi ambitieuse qu’elle, avec les mêmes aspirations, et une organisation toute aussi redoutable.

Ladite famille c’est les Rothschild. L’or, le pétrole, le diamant, le coltan c’est bien. Sauf que sans une institution financière qui va contrôler le marché tout le monde a la possibilité d’être riche, et ce n’est pas la volonté de ces 2 familles. À elles 2, plus des ¾ de l’économie mondiale en dépend. Le rôle des Rothschild s’avère plus que déterminant car c’est eux qui ont le pouvoir de fabriquer de l’argent. Ceci par le biais des banques centrales. Au départ le pouvoir de fabriquer l’argent était réservé à l’état.

Mais nous savons que c’est pas le cas. Comme longtemps expliqué dans nos précédents articles, la Fed (banque centrale américain) n’est pas une institution nationale. C’est une institution privée. Puisque l’or, le pétrole, bref les devises sont principalement détenues par une famille, alors il faut un moyen de le réguler. C’est le rôle de la banque. Le plan Marshall, c’est pas une histoire d’Américains trop soucieux du devenir des européens. L’aide du plan Marshall contenait des clauses économiques et politiques visant à rendre l’Europe le subordonné de l’Amérique si elle acceptait leur aide financière.

C’est pas pour rien que la Russie est en dehors de ce socle et constamment opposée à l’union Européenne et aux États-Unis. La Russie avait refusé le plan d’aide offert par les Etats-Unis. Ces 2 familles sont tellement puissantes qu’elles ont acheté les plus gros média (télévision, journaux, radio…), les services secrets que sont la NSA et la CIA en ce qui concerne les Etats-Unis, les industries pharmaceutiques, financent l’intelligence artificielle. C’est bien normal qu’au final c’est eux qui placent les présidents en Amérique, en Europe et j’en parle même pas de l’Afrique.

Depuis au moins John F Kennedy jusqu’à Trump aujourd’hui c’est l’œuvre d’au moins d’une de ces 2 familles. L’actuel président français, d’où vient-il ? Où travaillait-il ? C’est pas à la banque Rothschild ? Poussé par les média, en moins d’un an il a été propulsé au rang de président. Normal qu’après avoir été fabriqué de toute pièce par ceux qui l’ont mis là, qu’il sert les intérêts de ses maîtres. Il n’a que 3 solutions, ou tu sers, ou tu sers, ou tu es mis de côté et oublié de la scène politique.

Aujourd’hui les Rothschild et les Rockefeller ne sont pas seuls. Ils sont soutenus par ceux qu’on qualifie de nouveaux très riches; les multimilliardaires apparus en cette moitié de 21ème siècle. Telles des sociétés secrètes, ces richissimes sont hyper organisés. Au sein de leur structure il y’a des influences telles que les sociétés de production de cinéma/musique, les chanteurs , acteurs et sportifs, les journalistes, les hommes politiques, et les patrons de multinationales. Ce sont ces derniers qui financent les présidentielles. Ne vous en doutez pas.

Une campagne s’évalue à coup de dizaines de millions de dollars et les politiciens n’ont pas cet argent. C’est vrai il y’a quelques exceptions. Trump me diriez-vous ? Trump est certes milliardaire mais que vaut-il devant la fortune estimée des Rothschild que certains chiffrent à 14000 milliards de dollars. Même Bill Gates et Jeff Bezos sont des enfants de chœurs comparé à eux. Figurez-vous qu’ils n’apparaissent même pas dans le classement Forbes. C’est dire à tel point ça ne les intéresse pas. Ils sont bien au-delà…

Quant aux États africains c’est grave. Ils sont les gouvernés des gouvernés. Ce n’est même pas l’Amérique qui s’occupe de ce continent. La gérance de l’Afrique appartient surtout à l’Europe. L’Afrique souffre encore de la balkanisation suite à la conférence de Berlin. Les leaders de chaque état africain n’arrivent pas à s’entendre sur une politique commune. Sans doute parce qu’ils ont eux-mêmes été placés par les Européens et forcément doivent gérer leurs pays suivant un cahier de charge bien établit par l’Europe.

Aucun président africain n’est assez bête pour comprendre qu’en fait le Fond d’aide au Développement n’a d’aide que de nom. C’est juste un des nombreux procédés pour endetter encore plus les peuples africains et les garder dans l’indépendance financière. Comment comprendre que le continent le plus riche en devises au monde n’est pas le continent le plus riche ? Nous avons vu avec le cas des Etats-Unis et de la Chine que plus tu as de devises plus tu es riche. Malheureusement l’Afrique n’arrive pas à décoller car déjà elle n’a pas sa monnaie. En plus ses matières premières sont vendues à bas coût.

L’extraction de ces matières premières passent par les multinationales telles que Areva, Total souvent dans des conditions inhumaines. Les états africains leurs vendent des licences d’exploitation qui peuvent durer 50 ans. Le président africain n’a presque pas de champ d’action. Le peu d’argent que donne l’UE ne suffit pas pour mener à bien des projets d’investissements. L’Afrique se retrouve encore à gérer les besoins primaires comme avoir de l’eau potable pour tous, la construction des hôpitaux et centres de santé de proximité, l’éradication des épidémies etc parce que les moyens sont très limités.

C’est fait exprès car c’est bien calculé par les instances internationales. Souvent des pays africains sont confrontés au non payement des personnes travaillant dans le public (ministères, communes…). L’objectif des pays riches c’est de dépouiller au maximum les autres pays de leurs ressources naturelles. Sans ressources et sans devises sur quoi spéculer en bourse, il paraît évident que relever la tête sera quasiment impossible avec le temps.

Le président en Afrique est-il souverain ? Carrément non et d’ailleurs il ne faudrait plus qu’il concentre en ses mains autant de pouvoir lui seul. Avec tout ce pouvoir sur lui il devient facile de le manipuler. Bien souvent des présidents africains , bien que placés par l’occident veulent se révolter avec le temps. Ils sont mieux placés que quiconque pour comprendre à quel point nos pays sont abusés. Inutile de citer tous les présidents africains qui ont voulu se soulever et qui ont mal fini. Rien que cette volonté, ce début de mécontentement affiché à l’encontre des anciennes puissances coloniales montre que les présidents en ont marre mais que faire ?

Les présidents africains ne sont pas des monstres. Peu importe qu’ils aient été positionnés ou non par l’occident. La vérité est qu’aucun président, malgré toute la bonne volonté qu’il puisse avoir, ne peut à lui seul dégager son pays de l’emprise coloniale. Le moyen le plus efficace serait de penser l’Afrique sur le plan économique et social d’abord. En ceci que la population supporte et achète en priorité les produits des entreprises locales.

Plus grand sera le nombre de milliardaires en dollars africain, mieux l’Afrique se portera et obtiendra son indépendance financière. C’est seulement à ce moment là que le continent pourra dire non aux puissances occidentales et assumer sa position. Car plus besoin des aides internationales, l’Afrique pourra se gérer d’elle-même . Alors avant de cracher sur un président sachons observer les interactions avec les coopérateurs internationaux, avec qui les états africains collaborent le plus et surtout sachons vivre de façon communautaire.

Un africain devrait acheter d’abord un produit africain avant de réfléchir s’il peut également s’offrir un produit venant de l’étranger. L’émancipation de l’entrepreneur africain profite à l’Afrique or le fait de ne pas le soutenir ni faire partie de ses clients ne fait que desservir le continent. Le politicien seul n’a aucune chance, le système est bien trop rodé pour lui seul. Le développement de l’Afrique passe par une forte convergence des forces économiques locales et non par la seule politique.

L’Afrique doit avoir ses Rothschild et Rockefeller comme en occident pour pouvoir soutenir et orienter la vie politique de ses états.

Publicités

A propos Nyob's

Diplômé en Sciences Poltiques et Juridiques. Passionné de l'information et des média.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s