PORTRAIT: Bethlehem Alemu.

 

 

Looking_for_Ethiopias_Shining_Stars_grande

Salut à vous chers abonnés, visiteurs de notre blog. Désolé pour l’absence relativement longue. Nous revenons maintenant avec plus de régularité. Aujourd’hui nous allons nous intéresser à une femme d’affaires. Une entrepeneuse éthiopienne  qui pèse plusieurs millions de dollars. Vous n’avez pas encore entendu parlé  de Bethlehem Tilahun Alemu? Prenez juste quelques instants pour lire le formidable parcours de cette dame et en tirer des enseignements.

 

Née en 1980 dans un quartier pauvre d’Addis-Abeba, Bethlehem Alemu est tentée par l’artisanat. Chose qui ne lui est pas complètement étrangère puisqu’elle le voit dans son environnement quotidien. La pauvreté et le sous-emploi dominent son quartier. Inspirée donc par des artisans qui recyclent des vêtements, des objets usés,  elle pense plus que jamais à ouvrir son propre business. Son champs d’action c’est les chaussures, les babouches à base d’objets de récupération. Ses débuts étaient très difficiles car n’ayant pas de soutiens financiers malgré tous les appels d’aides dans les entreprises. Elle a compri qu’il fallait juste continuer à travailler, encore et encore. Dans différents interviews après le succès de sa marque, l’entrepreneuse relève toujours ces 2 fondements de sa réussite. La passion et la persévérance. Sans quoi s’il vous manque l’un des 2 éléments, vous allez échouer.

 

 

 

s-l300

 

La jeune dame abandonne ses études universitaires et décide de se lancer dans l’entrepeunariat. Elle lance son entreprise sur le terrain de sa grand-mère. En ce moment, l’entreprise ne compte que cinq employés. Elle réfléchit aussi sur le nom de sa future société et lui vient l’inspiration de l’appeller SoleRebels. Elle trouve que nous (africains en particulier) sommes des rebelles, car la nouvelle génération en a marre de tendre la main à l’occident pour demander de l’aide. Ainsi malgré l’extrême pauvreté qui règne dans son pays et en Afrique en général, l’entreprise vise l’autonomie et l’indépendance du continent. Malgré des debuts extrêmement difficiles, SoleRebels prend véritablement du service en 2005. Ayant pour main d’oeuvre des artisans, les premiers produits ne sont pas encore affinés car un peu lourds à porter Elle retravaille sur le design et les techniques à utiliser pour diminuer le poids de ses articles et ça marche. 

 

 

 

Garden_Of_Coffee_Feb_09_by_ARON_SIMENEH-0574

En 2016 elle parlait déjà d’agrandir son réseau aux États-Unis en ouvrant une douzaine de magasins supplémentaires. Visant la longévité de sa firme, elle cherche sans cesse des partenaires pour péréniser et agrandir son marché. D’ailleurs ses produits sont pour la grande majorité exportés dans les pays avoisinants. N’hésitant pas à se rendre dans des universités de renom ou de grandes entreprises étrangères pour partager ses connaissances et obtenir d’autres compétences, elle se rend par exemple à LEGO au Danemark où elle s’entretient avec le chef de l’entreprise. Cette compagnie (LEGO) vaut près de 4 milliards de dollars et fait dans des mini cubes avec lesquels l’on peut se servir pour réaliser des maquettes, des personnages... Des chaussures dédicacées SoleRebels sont vendus partout dans le monde aujourd’hui et la société emploie plusieurs centaines de personnes.

 

 

 

 

bethlehem-tilahun-alemu-founder-ceo-soleRebels-footwear-cropped1

Le fait de naître et de grandir dans un environnement pauvre a été pour elle une source d’inspiration. C’est là qu’elle a pu se réaliser en observant les compétences de son entourage et les manquements de celui-ci. Voilà que des matériaux comme de vieux pneus ont pu servir à matérialiser son idée. Elle a eté nominée dans le top 5 des meilleures entrepeneuses d’Afrique et Forbes l’a classée parmi les femmes à surveiller dans les prochaines années. Voilà une entrepeneuse africaine talentueuse et travailleuse dont la réussite mérite d’être saluée.

#Afrique#Prospère

Publicités

1 réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s