Le Wax dans toute sa splendeur.

Bonjour chers abonnés,  visiteurs de notre blog à tous. Mes amis, aujourd’hui nous allons nous intéresser spécialement au wax en Afrique. Beaucoup d’entre vous connaissent bien évidemment ce que c’est que le wax. Et ce n’est pas étonnant car c’est un véritable objet culturel sur le continent africain. Il est question dans cet article de présenter ce fameux tissu appelé Wax dont la mode ne périra jamais du côté de l’Afrique.

tissus-wax

 

Tout d’abord il faut savoir que Wax signifie cire en anglais. C’est un tissu traditionnel en coton, imprimé des deux côtés.  C’est une caractéristique qui  différencie le wax des autres tissus. Ce tissu est très majoritairement imprimé en Europe et en Asie. Pourtant, c’est la population africaine qui le porte le plus. Aussi bien porté par les enfants, les femmes et les hommes, les accoutrements façonnés à partir de ce tissu sont très magnifiques. Les différents modèles sont tout aussi variés selon les goûts des consommateurs car il peut se porter à toutes les occasions  (gala, fête, réunion d’entreprise, usage au quotidien…). Je me souviens que lors des fêtes, pendant que les gens portaient des costumes, il suffisait de s’accoutrer en pagne pour planter le décors et faire la différence. C’est à la fois beau et original. Filles comme garçons, peu importe, c’est un joli moyen de rester élégant et de s’affirmer en tant qu’africain/afro. Avec l’évolution de la mode aujourd’hui, les couturiers arborent de plus-en-plus les modèles fantaisistes à base de tissu Wax. Même les adolescents filles ou garçons trouvent leur compte. Mais, étant donné le pouvoir d’achat relativement bas en Afrique, s’habiller en Wax c’est certes très classe, authentique, mais ce n’est pas donné. Toutefois, ce n’est plus un débat que lorsqu’on parle d’habillement en Wax, ça renvoit immédiatement à l’Afrique bien que venu d’ailleurs.

ankara-styles-2016-amillionstyles-cover

L’entreprise Vlisco (des Pays-Bas) est le principal fabriquant et distributeur de Wax en Afrique. Il obtient près de 90% de son chiffre d’affaire rien que sur ce continent. Ses détaillants se concentrent surtout dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et central. Malgré l’émergence des imprimeries typiquement africaines au Mali, au Togo, en Cote d’ivoire, la concurrence des imprimeries africaines est encore loin de faire le poids. C’est dommage, car les 1ers consommateurs de ce produit ce sont justement les africains. Ce produit entre dans le patrimoine de la communauté africaine/afro à tel point que nombreux d’entre-nous ignorent qu’il est ultra-majoritairement fabriqué à l’étranger. Toutefois, certaines entreprises africaines dont SOBETEX (Société Béninoise de Textile), SOTIBA au Sénégal malgré les tourments dont elle fait l’objet ces derniers temps, et aussi UNIWAX de la Côte d’Ivoire malgré le fait qu’elle appartiendrait au groupe Vlisco de la Hollande sont à encourager par les états concernés. Une implication plus active des états africains dans la fabrication et la distribution du Wax ne saurait qu’être très bénéfique au continent car la demande y est très élevée.

man-in-block_miss-côte-divoire_uniwax

C’est déjà la fin de cet article les amis… Si vous avez aimé, partagez et n’hésitez pas à faire des suggestions/commentaires. Aussi, abonnez-vous à notre page Facebook Gonzinside pour recevoir tous nos articles en temps et en heure. A très bientôt…

#Culture#Afrique#Prospère

 

Publicités

6 réponses

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s