3 supercheries qu’il vaut mieux ne pas ignorer.

Salut à vous chers abonnés,  visiteurs de notre blog. Aujourd’hui nous allons vous parler de 3 des principaux stratagèmes/supercheries/artifices, appelez celà comme vous voulez, que l’on rencontre dans la plupart des pays et même dans les sociétés africaines. Il est question dans cet article de commenter les cachoteries qui existent dans la gouvernance des états. Mes amis, il s’agira de parler des choix de l’homme politique. 

Le monde est dirigé par les Hommes, à travers des lois, des règlements, des partenariats et aussi des conflits. La place de l’homme politique en tant que personne qui exerce le pouvoir est donc primordiale dans toutes les sociétés de telle sorte que sans lui ce serait l’anarchie totale. Le politique est tellement important qu’il est impossible de se passer de lui. Mais est-ce-que ces politiques qui sont désignés par les citoyens de leurs pays rendent toujours service à ceux-ci? Voici en quoi l’homme politique est obligé de mentir quelque soit sa bonne volonté. Partons d’abord du mot démocratie qui laisse entendre liberté, transparence, égalité, tolérance… Laissez moi vous dire que le mot démocratie est une prémisse qui appartient à la carte (plus sommairemment notre imagination). Nous pouvons définir une prémisse comme toute conceptualisation, croyance découlant des actes découlant de nos parents ou ancêtres. Un exemple à titre purement illustratif. Si je dois recevoir des invités à l’occasion d’une fête ou d’une réunion,  je vais d’abord décapsuler une bouteille de champagne et en verser des gouttes un peu partout dans mon salon. Ce petit rituel découle de mon père,  qui a été enseigné par mon grand père et avant lui par mon arrière grand-père.  Ce rite peut avoir une histoire expliquant la raison pour laquelle on la pratique ainsi, mais ce n’est pas le but de notre exemple de l’expliquer. Lorsqu’on touche suffisamment la carte, celà a irrémédiablement des répercutions sur les agirs. De ce fait, je verse quelques gouttes de mon champagne parce ce que je crois en quelque chose et j’ai la certitude que c’est ainsi que je dois agir. Et vous savez quoi? Pour agir sur un individu efficacement et durablement vaut mieux jouer sur sa « carte » à lui. C’est ce que font les dirigeants d’un pays, particulièrement les dirigeants de puissances impérialistes. On en reparlera spécialement dans un autre article.

Secours-catho2.jpg

Où que l’on se trouve et quelque soit le système du pays auquel il appartient, l’Homme sera toujours menti car l’autorité suprême de l’état et ses proches collaborateurs ne peuvent que présenter 2 options à leurs citoyens. Soit ils énumèrent sous forme de lois ce que la population peut faire, en énonçant ses libertés et ses droits (ce qui correspond à un régime dit « démocratique »), soit ils interdisent à la population le droit de revendiquer certaines libertés (régime dit « dictatorial »). Maintenant que les choses sont présentées de cette façon, dans quel régime choisirez vous de vivre? Vous remarquez bien que dans l’un ou l’autre cas on a affaire à la même chose, ou presque. Seule la manière de la presenter diffère. Vous l’avez compris, il n’existe aucun pays démocratique car le mot lui même appartient à ce que nous avons appelé la « carte ». Il ne saurait être matérialisé. Et donc si un président est qualifié de dictateur il passe automatiquement pour un mauvais président aux yeux de beaucoup de gens. Surtout en Afrique où les présidents mettent long au pouvoir, facile de critiquer comme si c’était là le seul critère à remplir pour parler de démocratie. Je vous ai présenter ces 2 cas de figure car les mots démocratie et dictature sont trop souvent utilisés par les élites et les médias et peuvent servir d’instruments de déstabilisation et ou de manipulation. A vous de voir qui utilise ces mots là et chercher à savoir qu’est-ce-que l’interlocuteur gagne à l’utiliser. Surtout s’il parle d’un autre pays…

7787050852_ce-panneau-publicitaire-tousse-des-qu-un-fumeur-s-approche-avec-sa-cigarette

L’autre aspect de la supercherie réside dans l’existence des lois. Je vais vous expliquer comment le tabac par exemple peut être utilisé et s’avérer être une arme redoutable en politique. Remarquez que nous souffrons de problèmes identiques dans tous les pays d’Afrique noire. C’est toujours les mêmes préoccupations; la corruption, le chômage très élevé, le manque d’infrastructures routières, la dépravation des moeurs… Concernant ce dernier, abordons un peu le cas de la cigarette. Toutes les instances de santé à travers le monde sont d’accord pour conclure que le tabac est nuisible à l’organisme. Est-Ce pour autant que la consommation de tabac est interdite? Ce n’est certainement pas par ignorance que les politiques autorisent la vente de cigarettes. En stipulant que l’excès de tabac est nuisible pour la santé, celà ne dit rien sur sa non-consommation et de ce fait dédouane le législateur de toute maladie liée à la cigarette. Je veux dire par là que sans la consommation de tabac/cannabis, le politique ne pourrait pas créer de lois l’interdisant. En fait on interdit sans interdire. Ou mieux, on interdit partiellement en autorisant, dans le sens ou il est interdit de fumer dans certains endroits mais la fabrication de cigarettes suit son cours. C’est ainsi que l’état pourra créer une loi obligeant tous les établissements hôteliers à se munir d’une alarme anti-incendie, d’un boitier absorbant la fumée, ou encore créér une loi obligeant chaque boutiquier à vendre des briquets pour ne pas être qualifié de zénophobe envers les fumeurs… ça favorise ainsi l’essor des entreprises qui fabriquent ces gadgets. Plus loin encore, dans plusieurs états aux États-Unis, la consommation de cannabis est autorisée. Maintenant les politiques justifient la consommation de cannabis par le fait qu’il est un moyen de lutter contre les gangs, car du coup si tout le monde peut se le procurer, alors plus besoin de se tirer dessus. Du moins, une raison de se faire la guerre entre gangs aurait disparu. Malin cette idée… Mais ça profite à qui? Et surtout quel résultat cette manoeuvre peut produire? Là c’est au moins un nouveau problème à naître qui va encore généré d’autres lois et donc plus de pouvoir aux acteurs politiques.

cigarette_22

Nous sommes parvenus à la fin de notre article. Alors si vous avez des suggestions, des critiques, ou autres idées que vous voudriez partager sur cet article, alors n’hésitez pas à les mentionner en commentaires.  Merci d’être fidèle à notre blog. Partagez massivement les articles. A très bientôt…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s