La femme la plus belle.

Salut à vous chers abonnés, visiteurs de notre blog. Nous vous souhaitons à tous une bonne et heureuse année 2018. Notre premier sujet en ce début d’année va porter sur l’idéal type féminin. Il est question d’aborder les critères de beauté de la femme d’un lieu à un autre. Mes amis, vous l’aurez compris, nous allons nous baser sur des critères objectifs. Par ailleurs nous allons aussi vous donner notre point de vue et précisons qu’il s’agit surtout des critères phénotypiques. Je dois vous dire que c’est pas un sujet à prendre à la légère car il en va de l‘authenticité de la culture africaine. Nous avons des références en Afrique à l’instar de l’actrice et femme d’affaire nigérianne Jalade Omotola.

 

ankara1
Jalade Omotola.

Alors, l’idéal type pour faire court est une observation  abstraite d’un phénomène, de quelque chose ou d’une personne. Dans notre cas, nous nous intéressons particulièrement à l’idéal type féminin concernant la beauté. Donc la représentation que les gens se font de la femme la plus belle. Toutefois, l’idéal type n’est pas le même selon qu’on se trouve en Afrique ou en Europe. S’agissant de la conception africaine en général, la femme belle est celle là qui a des formes affirmées; grosse poitrine, la courbure des hanches qui rappelle celle de la guitare, des fesses assorties, lèvres voluptueuses, cheveux naturels… Avec le phénomène de mondialisation et les moyens de communication de plus en plus développés, cette représentation de la belle femme africaine se voit quelque peu troublée. Ceci passe par les concours de miss qui ont lieu chaque année dans tous les pays. Mais c’est des miss occidentales dont il est question, car finalement l’idée que l’occident a de la plus belle femme n’est pas celle de l’Afrique. Malheureusement, ce concept est copié sur le continent africain en incluant les mêmes critères que celui réalisé en occident. Ce qui est une erreur. Nous avons déjà vu des mannequins si maigres, parce que « mal nourris », sont constamment victimes d’évanouissements et de troubles alimentaires.

 

Il existe aussi un paradoxe car selon un sondage Ipsos réalisé dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne, près de 3/4 des femmes des pays anglophones se trouvent plus belles lorsqu’elles sont naturelles. Contre seulement 1/4 des femmes des pays francophones qui éprouvent le besoin de se maquiller où de se défriser les cheveux. On observe pratiquement les mêmes résultats quand il s’agit des femmes qui trouvent que se décaper la peau pour avoir un teint clair s’avère être très important (estimant être plus belles en le faisant). Largement influencées par les standards de beauté de la société européenne, les femmes africaines pour la plupart vivent donc un certain complexe, une perte de leur identité car veulent à tout prix obéir aux normes de beauté venant d’ailleurs. Il existe une multitude de produits décapants et c’est là que se ruent plusieurs femmes africaines. Parce qu’on apprend dans des émissions télé, ou chez de grandes stars féminines le soit disant exemple de beauté qui doit être.  Ces chanteuses qui ont recours au décapage juste pour ressembler aux blanches en fin de compte. Dommage… Beaucoup sont certaines d’être « avancées » lorsqu’elles ressemblent aux femmes occidentales. Or maintenant,  l’on compte de plus en plus de chirurgies pour augmenter les seins, augmenter les fesses, le botox pour augmenter le volume des lèvres. Étonnant non? Finalement qui veut ressembler à qui? Je vous épargne des stats qui montrent le pourcentage des chirurgies plastiques aux États-Unis, à Miami entre autre et aussi en Europe.  Pourtant le prix n’est pas donné… Chaque peuple, chaque pays, chaque région a sa façon de concevoir la beauté. Elle ne saurait être universelle et unanime suivant le lieu où l’on se trouve. Il faudrait donc que la femme africaine, noire se reprenne en charge, se préoccupe davantage de son identité à elle. Le beau n’est pas unique, il est pluriel. Donc chacune est belle avec ses arguments,  il ne doit pas exister de frustrations à ce sujet. Une femme qu’elle soit corpulence,  mince, ronde, grande, courte, noire, claire peut être glamour. Le tout c’est de prendre soin de sa personne… D’avoir l’estime de soi. Nul besoin de s’encombrer la vie et de se tracasser l’esprit pour atteindre un idéal finalement fixé par les Hommes. Justement, idéal qui n’est pas car inventé par l’être humain. Pour nous la beauté est d’abord une question d’originalité, de tenue, de savoir-faire, de répropriation des valeurs. Dès lors qu’une dame a ces critères, elle est d’office belle.

 

unnamed

C’est la fin de notre article. Comme d’habitude c’était notre observation, et alors notre vision de la beauté de la femme. Si vous avez des critiques ou vosa opinions merci de nous les faire savoir. A bientôt pour un nouveau billet…

Publicités

1 réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s