Les Télécoms en Afrique (Partie 2)

Salut à vous chers abonnés, visiteurs de notre blog. Aujourd’hui nous allons poursuivre avec les télécoms en Afrique. Alors chers amis, pour être en parfaite cohésion avec cette 2ème partie, je recommande à ceux qui n’ont pas lu le précédent article sur le sujet de lire la partie 1. S’inscrivant dans la continuité de la 1ère partie, il est ici question d’explorer l’impact des différentes compagnies de téléphonie étrangères au Cameroun en particulier et en Afrique en général. . Et bien j’ai nommé MTN et Orange. Ce sont les ogres de la téléphonie mobile au Cameroun. Ils totalisent à eux deux plus de 90% de parts de marché selon l’Agence de Régulation des Télécoms  (ART) sur les 20 millions d’abonnés que compte le pays. MTN un opérateur sud africain ( mais pas tellement en fin de compte. On y reviendra dans un prochain article) et Orange un opérateur français. En outre il y a Vodafone qui s’est récemment installé. Moi ce qui m’intrigue le plus c’est la fiabilité de ces sociétés et aussi le devenir des entreprises locales dans le même secteur d’activité.  

philisiwe-sibiya

La Directrice générale de MTN Cameroun Philisiwe Sibiya ci contre, se félicitait d’un prêt que les différentes banques ont offert à la société. En effet, les sociétés comme Orange et MTN disposent déjà de capitaux énormes. Ils pèsent chacun plusieurs centaines de millions. Comme si ça ne suffisait pas, ils ont encore droit à des prêts des banques des pays dans lequels ils opèrent. Au Cameroun c’est la Bicec, la Société Générale Cameroun, Standard Chartered Bank, Ecobank Cameroun… On parle là de plusieurs milliards de Fcfa remboursables sur cinq ans. Quoi de plus étonnant au fond? Ces banques ne sont pas camerounaises proprement dites.  MTN le leader de la téléphonie au Cameroun, c’est à peu prêt 60% de parts de marché à lui seul et des chiffres d’affaires augmentant de 20% soit près de 300 milliards de Fcfa l’an dernier. Énorme!! Mais je me demande si ces sociétés payent leurs impôts normalement. Je veux dire par là que j’espère qu’il ne les payent pas aux particuliers camerounais, mais plutôt l’état. Et on a de quoi s’inquiéter. Car le buzz que font les paradise papers avec les multinationales notamment avec Appleby, c’est pas le max de la tranquilité làC’est à se demander si Orange et MTN n’ont pas elles aussi des cellules spécialisées du fisc qui opèrent pour elles.  Où alors comme c’est l’Afrique, on sait ce que c’est, même pas besoin d’être des experts en chiffres. Je veux bien croire que des firmes comme Orange et MTN sont transparentes sur leurs finances… De là à n’entendre aucun scandale, même pas l’ombre d’un problème d’impôt c’est fort. Soit ils sont très très  règlo, soit les contrats sont plus que honéreux en faveur de certaines élites au gouvernement, soit c’est de l’enfumage hors échelle. Avec la corruption ambiante sur place, ce serait en même temps beaucpoup plus facile. Je dis ça j’ai rien dit…

2805-6388-cameroun-nexttel-le-3eme-operateur-du-mobile-annonce-2-millions-d-abonnes-en-8-mois-d-activites_L

Je m’intéresse maintenant au devenir des sociétés locales ou potentielles sociétés locales.  Ça ne vous a pas échappé que MTN et Orange sont des multinationales étrangères. Je ne sais pas si c’est par souci de mettre en avant ces sociétés ou si simplement c’est du fait  des capitaux énormes dont disposent ces deux géants qui font la différence. Je vais opter pour la 1ère hypothèse car, comme nous l’avons dit plus haut, si c’était tellement à cause de la force de leurs capitaux, ils n’emprunteraient plus à nos banques. Alors pourquoi ils seraient autant mis en avant? Sans vous mentir, je pense d’abord à la colonisation ou si vous voulez à la néocolonisation. J’adopte l’hypothèse selon laquelle les anciennes puissances coloniales ont encore la main mise sur nos marchés et décideraient des tarifs et de la nature des contrats. Pour m’expliquer je vais choisir une société de téléphonie; Nexttel Cameroun. C’est la filiale camerounaise d’une entreprise de télécommunications vietnamienne au nom de Viettel. Mais, une chose que beaucoup de personnes ignorent, un très riche homme d’affaires camerounais appelé Baba Ahmadou Danpullo en est actionnaire  (Nexttel Cameroun). Donc comme ça Nexttel serait en partie une entreprise camerounaise…? C’est le 3ème opérateur de téléphonie au Cameroun. Il a apporté la 3G au pays avant MTN et Orange. Mais pourquoi on en parle pas? Est-ce-que c’est pas une manière de tuer l’ennemi  ( car aucune filiation coloniale) dans l’oeuf? Ça me paraît évident que c’est le cas. Mais par qui? Les élites camerounaises? C’est possible mais est-ce qu’elles  le font de manière consciente, ou alors elles sont forcées quelque part? Est-ce les puissances coloniales pour accentuer leur chiffre d’affaire? De toutes les façons c’est très politique tout ça. La remarque est que le monopole du marché de la téléphonie en Afrique est tenue par MTN, Orange, Vodafone et celà tend plutôt à s’accentuer. S’agissant du Cameroun, mes chers valorisons d’abord nos produits, nos marques.  Il n’est pas question de ne plus s’abonner à Orange ou à MTN. Mais à mon avis, pour lutter contre l’impérialisme et s’affirmer, tout camerounais sur le territoire devrait avoir au moins une puce Nexttel et ou être abonné à Camtel. Vous voyez, ça devrait être une norme. Tout pays qui tend à se développer doit adopter ce genre d’attitude au risque de se voir dépendre totalement de ces lobbies.

ob_256771_antenne-relais-photo

Le domaine des télécoms est vaste, enrichissant mais complexe car il faut perpétuellement améliorer les services auprès des consommateurs. Celà passe par de lourds investissements déployés pour la recherche et l’installation des plates formes sur le terrain. Il est aussi question de garantir la sécurité des abonnés et c’est loin d’être une partie de plaisir. Car finalement, à qui confions nous nos données personnelles? Que fait on de nos données? Qu’est ce ce que ces données deviennent? Ce sont là autant de questions qui me taraudent l’esprit. Lorsque je vous suggère de consommer local ou du moins de ce qui s’en approche le plus, c’est aussi pour cette raison là. La sécurité c’est un sujet majeur, tellement majeur qu’il mérite d’être traité à part. Nous parlerons de l’importance de la sécurité des données des consommateurs dans un prochain article.

Chers abonnés, visiteurs, si vous avez apprécié notre article, merci de le partager. On attend vos commentaires, vos avis sur le sujet. A très bientôt pour le prochain numéro…

 

Publicités

1 réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s