Le discours à l’africaine d’Emmanuel Macron

2f49152_14571-yogaic.tnj6

Bonjour à vous chers abonnés, visiteurs de notre blog. Ce matin nous allons commenter le discours d’Emmanuel Macron à l’Université de Ouagadougou qui a eu lieu hier à 21h. Le président français est venu pour inaugurer l’ouverture de la centrale solaire de Zagtouli (ville située à quelques kilomètres de la capitale). Il était accompagné de son homologue Roch Kaboré président du Burkina Faso. Alors,  Emmanuel Macron a donné tout un beau discours comme d’habitude j’ai envi de dire devant les étudiants de l’université de Ouagadougou. Avant d’aborder le discours élogieux du président français, intéressons nous d’abord aux échanges qu’il a eu avec les étudiants dans la salle. Une première question a attiré mon attention. Après son discours, lorsqu’une étudiante lui pose la question de savoir est-ce-que tout le monde (habitants burkinabés) va profiter de l’électricité? Et elle précise, de la climatisation comme dans cette salle? Le président français apparemment agacé par la question se met à rire et affirme que l’étudiante lui pose la question comme s’il était là comme une puissance coloniale et que c’est au président du Burkina Faso qu’il faut poser cette question. Je vous assure les amis, à l’instant même je me suis posé la question de savoir, mais qui construit cette Centrale et pourquoi E. Macron se trouve là? Et bim…! En fait il s’agit d’un don offert par l’Union Européenne à hauteur de 25 millions d’euros. Vous vous rendez compte? C’est la plus grosse Centrale photovoltaïque de toute l’Afrique de l’Ouest, 130000 panneaux solaires répartis sur 55 hectares. Tout cela c’est l’Europe qui finance.  Aah maintenant on est d’accord là. Du coup la question de l’étudiante prend tout son sens. Pourquoi je sais déjà comment tout ça va se gérer? Bon, laissons de côté les préjugés. C’est quelque chose de bien une centrale solaire…

macron kabore univ

Une deuxième question très intéressante a été posée par un autre étudiant. Cette fois il s’agit du Franc CFA. Suivez bien s’il vous plaît,  Emmanuel Macron dit qu’il est favorable au changement du « nom » Franc CFA ou à un élargissement du « périmètre » hormis les 14 pays déjà concernés. Vous savez ce que j’apprécie dessus? c’est la manière et l’aisance qu’il a même sur un sujet sensible pareil. Qui veut encore du Franc CFA? Il renchérit en disant quil n’oblige aucun état à être dans la zone Franc. Et que si le président burkinabé veut, il peut décider de quitter de la zone même le lendemain. Et c’est bon là, le discours est interrompu, on stoppe les questions, ok plus de France Cfa. Mais nonn…c’est trop facile. C’est dans ma tête ça. Comme d’habitude je partage mon analyse, mon point de vue. Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi c’est sûr. Sur ce, je vous souhaite une bonne matinée.

Si vous avez apprécié notre article, partagez, commentez et invitez les gens à s’abonner à la page Facebook Gonzinside ou directement ici sur notre site. À très bientôt…

Publicités

1 réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s