Bras de fer à venir entre Grace Mugabe et l’ex vice-président Emmerson Nnangagwa

Grace_Mugabe_2013-08-04_11-53_(cropped).jpegMnangagwa

Âgée de 52 ans, Grace Mugabe est la présidente de la ligue des femmes de la Zanu-PF et surtout ancienne secrétaire et épouse de Robert Mugabe. Une quarantaine d’années de moins que son mari, des rumeurs qui circulent à son sujet disent que c’est elle qui prend des décisions à la place de son mari. Elle ne manque pas de faire savoir son ambition de succéder au poste de son mari et multiplie les meetings politiques sous l’égide de sa propre faction appelée G40. Tout aussi étonnant, elle a écarté plusieurs membres de la Zanu-PF. Certains dirons qu’elle le fait dans le souci d’anihiler toute concurrence à l’accès au pouvoir. Dans sa ligne de mire il y a l’ex vice président Nnangagwa qu’elle voit désormais comme son principal rival. Seulement là c’est le renvoie de trop.                                                                                         Entre le Graceland sa propriété de luxe et ses achats hors de prix de pierres précieuses assez mitigés car soupçonné de piller les caisses de l’état, la 1ère dame n’aura vraiment pas été discrète dans ses manœuvres financières.

Emmerson Nnangagwa surnommé « crocodile » à cause de ses prises de positions farouches à est considéré comme l’un des héros de L’indépendance du pays aux côtés de Robert Mugabe. Ayant occupé plusieurs postes important au sein du gouvernement, il est considéré trop dangereux par Grace Mugabe dans la course à la présidence car elle le soupçonne depuis des mois durant de vouloir renverser son mari. Il parait même que l’éviction de l’ex vice président était programmée en décembre a l’occasion d’un congrès de la Zanu-PF. Mais c’est lors d’un meeting du parti que la 1ère dame s’est fait huée par les partisans de Emmerson Nnangagwa et que la sanction soit venue seulement 2 jours plus tard. Toutefois, les fonctions de ministre de l’intérieur et surtout de ministre de la justice ont permis à l’ex vice président de tisser des liens assez étroits avec l’armée. Il ne se sent plus en sécurité et va en exil lorsqu’on le vire de son poste de vice président sous les recommandations de la 1ère dame. Une chose est sûre, même si son mari vient de démissionner, on risque encore d’entendre parler d’elle et de l’ex vice président.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s